Les Syrtes

La Compagnie des Syrtes

Historique

1983 – 2005 : Les années Parisiennes
Corinne Lallemand fonde la Compagnie des Syrtes en 1983 avec Philippe Leconte à leur sortie du Cours René Simon (photo ci-contre). Ils lui donnent le nom de Compagnie des Syrtes en hommage à l’écrivain Julien Gracq, auteur du "Rivage des Syrtes". Corinne dédie le travail de la Compagnie à l'écriture contemporaine et à la rencontre avec les écrivains, une orientation qui ne la quittera pas. Philippe Leconte, toujours passionné de Lettres, est toujours Président de l'association !


En 1990 Jean-Philippe Leremboure, danseur et chorégraphe rejoint la Compagnie des Syrtes. Les créations prennent alors une dimension de Théâtre chorégraphique, dans une recherche qui associe l’écriture et le mouvement.  La Compagnie s’enrichit dès lors, et au fur et à mesure de son parcours, de ses rencontres, mais aussi de ses enseignements, d'expériences artistiques pluridisciplinaires.

La Compagnie des Syrtes est alors implantée en région parisienne, départements du Val de Marne – Champigny sur Marne, et Seine et Marne - Collégien. Elle y crée l’essentiel de ses spectacles, détaillés dans la page "créations".

L'orientation des créations s'affirme dès les années 1990, dans l'articulation de différentes disciplines artistiques au regard des projets de création ; le théâtre, la danse contemporaine, la musique vivante, le cirque contemporain, les arts plastiques et visuels. Elles s’inscrivent également dans le paysage et investissent des sites patrimoniaux. Le texte, l’écriture poétique y auront toujours une place prépondérante.

Formations, accompagnement : 
Durant les années 1983–2003, parallèlement à leur activité de création Corinne Lallemand et Jean-Philippe Leremboure mènent un parcours de formateurs et d’accompagnement de projets. Jean-Philippe enseigne à l’ENSATT, au Centre National des Arts du Cirque, à l’Ecole Nationale du Cirque de Rosny-sous-Bois, dirige le Centre de formation théâtrale de la Compagnie Jo Bithume à Angers. Corinne participe à la création de la "Compagnie Ecole des Quatre Chemins" qui réunit en son sein des jeunes en difficulté, qu’elle met en scène avec Marie Viel durant plusieurs années. Elle enseigne également le théâtre au jeune public à l’Ecole de Théâtre de Fontenay sous bois (94), à Drancy (93). Elle est assistante à la direction pédagogique de l’Ecole Nationale de Cirque de Rosny-sous-Bois.

La Compagnie mène également une action culturelle et artistique en écoles de commerce (ISTEC, ESSCA) et auprès de jeunes mineurs en détention (Bois d’Arcy, Fleury Mérogis), avec lesquels ils créeront plusieurs spectacles et un moyen métrage « Expressions directes », qui sera censuré par l’administration pénitentiaire à sa sortie.


2003 à aujourd’hui : Les années Pays Basque
La création en 2000 de Pierre de Soleil d’Octavio Paz sera l’occasion d’une première rencontre avec les artistes bascophones chanteurs et musiciens Christophe Hiriart et Paxkal Indo, et verra la naissance d’une complicité avec le site des Grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya et sa directrice Joëlle Darricau. Cette dernière souhaite faire du site, haut lieu de la préhistoire et site géologique remarquable, un lieu de culture et de création ancré dans le présent. L’originalité du projet, le potentiel du site, sa beauté, la richesse de son humanité convaincront Corinne et Jean-Philippe de s’y investir passionnément pendant plus de 10 ans.

A partir de 2003 la Compagnie des Syrtes est artiste associé au site archéologique et préhistorique des grottes. La direction artistique du projet culturel qui lui sera confiée motivera son installation définitive au Pays Basque en 2006. Jusqu’en 2013, la Compagnie des Syrtes dirigera la programmation artistique et culturelle du site dans le cadre du projet « Du signe à la langue ». Elle invitera de nombreux artistes de toutes disciplines à s’y produire, leur passant commande de créations et d’actions culturelles sur des thèmes en lien avec l’histoire et la spécificité du site, et en étroite collaboration avec les scientifiques archéologues, préhistoriens, géologues y travaillant. Les "Homo sapiens café" permettront notamment de belles rencontres entre public et chercheurs. En 2007 l'association "Espace Culturel des grottes d'Isturitz-Oxocelhaya" voit le jour, avec pour mission la gestion du projet culturel du site et la préservation des nouvelles collections archéologiques issues des fouilles contemporaines, toujours en cours.

Une page est consacrée ici aux principales créations qui ont vu le jour sur cette période, au chapitre "créations":  Du Signe à la Langue . Un aperçu de ce projet culturel atypique est également visible sur le blog créé à l'époque et entretenu par la Compagnie des Syrtes comme mémoire de cette aventure : http://ec.io.over-blog.com/

Le manque de moyens et de soutien institutionnel ne permettront pas malheureusement à la Compagnie des Syrtes de pérenniser le projet dans sa forme d'alors après 2013. Malgré tout, l'Espace Culturel des grottes d'Isturitz-Oxocelhaya poursuit aujourd'hui son activité culturelle scientifique et artistique: médiation, accueil d'artistes, site ressource de culture et de recherche scientifique, éco-tourisme... il perpétue au présent les 80.000 ans d'art et de culture de son histoire : http://www.grottes-isturitz.com/


2010 Espeletenia – Résidence d’artistes : 
Dès 2010 Corinne et Jean-Philippe entreprennent d’investir et rénover le domaine Espeletenia à Ciboure afin d’y créer un outil de recherche et de transmission pour la Compagnie des Syrtes, et un lieu de résidence pour les artistes. Cet ensemble agricole et forestier de 30 hectares offre aujourd’hui un écrin de nature et de tranquillité pour l’accueil des artistes. C’est également un lieu de rencontre et de convivialité. La Compagnie y poursuit son activité de création et de formation en théâtre et danse contemporaine.

La Compagnie des Syrtes est conventionnée par le Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques. Elle est soutenue par les villes de Ciboure et Saint- Jean-de-Luz. Elle a bénéficié du soutien du Conseil Général de Seine et Marne, du Conseil Général du Val de Marne, de la DRAC Ile-de-France, du Ministère de la Culture, de l'ADAMI, de la SPEDIDAM, du Conseil Régional et de la DRAC Nouvelle Aquitaine. Elle est membre de la Fédération TAULA, Fédération  des Compagnies du Spectacle vivant du Pays Basque : https://federationtaula.jimdofree.com/

Equipe artistique

Ils accompagnent les dernières créations des Syrtes : "Lampedusa Beach", "Lampedusa Snow", "Silences"

Bureau de l'association

compagnons de vol

Salut aux auteurs, traducteurs, acteurs, danseurs, chorégraphes, vidéastes, réalisateurs, scénographes, musiciens, chanteurs , chercheurs, photographes... qui ont accompagné nos rêves, nos envols.

Découvrir

partenaires

La Compagnie des Syrtes est conventionnée par le Département des Pyrénées Atlantique. Elle est soutenue dans ses projets par les villes de Saint Jean de Luz et Ciboure, l'Agglomération Pays Basque, l'Institut Culturel Basque. Ses projets d'action culturelle sont soutenus par la DRAC Nouvelle Aquitaine.

La Compagnie est membre de la Fédération des Compagnies du Spectacle Vivant du Pays Basque Nord : TAULA

Documents téléchargeables

Retrouvez tous les documents de la Compagnie des Syrtes à télécharger au format PDF.

Voir plus

ARTS VIVANTS

DANSE - THÉÂTRE

adresse

Haritzenea,
chemin Espeletenia
64500 Ciboure

contact

05 59 26 68 91